Navigation – Plan du site
Valeurs coutumières et politiques de la mort

Dynamiques du marché funéraire dans la ville de Naples entre l’âge napoléonien et la Restauration : la naissance d’un service public

Dynamics of the Funeral Market in the City of Naples from the Napoleonic Period to the Restoration. The Birth of a Public Service
Diego Carnevale
p. 29-58

Résumés

Cet article analyse les transformations dans l’organisation et la gestion des pompes funèbres dans la ville de Naples pour la période de l’occupation napoléonienne (1806-1815) à l’unité de l’Italie (1860). Selon le modèle interprétatif formulé par la première historiographie sur la mort, Naples au XIXe siècle était l’archétype de la survivance des anciennes pratiques funéraires méditerranéennes par rapport à un autre modèle « continental » diffusé par la France napoléonienne et continué pendant la Restauration. Ce dernier se présentait comme un système mixte caractérisé par le compromis entre les institutions publiques et les organismes sociaux. L’article vise à vérifier cette interprétation à la lumière d’une enquête ponctuelle conduite sur des sources susceptibles d’une analyse soit quantitative soit qualitative. Dans le même temps, le cas napolitain a été comparé avec les études menées sur Paris, à la recherche des éléments de contact et de différence.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

1. L’ancien régime funéraire à Naples
2. Les « napoleonidi » et les premières interventions
3. La naissance d’un service public. La réforme du système funéraire pendant la Restauration
4. Une « affaire » d’État ?
5. Le destin des anciens acteurs du marché funéraire

Aperçu du début du texte

L’histoire des attitudes collectives face à la mort a été sans aucun doute l’un des principaux domaines de recherche de l’historiographie européenne du XXe siècle. Au cours des deux dernières décennies, ces études ont été profondément renouvelées par l’intégration d’une plus grande variété d’aspects sur lesquels les enquêtes précédentes n’avaient pas donné de réponses bien définies. Aspects politiques, architecturaux, culturels, économiques, médicaux, sociaux : les champs des recherches se sont élargis et les différentes études thématiques se sont mutuellement épaulées pour offrir de nouveaux résultats.

L’histoire des sépultures a tout particulièrement bénéficié de ce renouvellement des recherches, notamment en ce qui concerne la naissance et l’affirmation du cimetière public extra-urbain. Récemment, l’attention s’est focalisée sur les systèmes sépulcraux existant avant la réforme des cimetières, en faisant de la dimension urbaine le lieu privilégié des nouvelles recherches, dans la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Diego Carnevale, « Dynamiques du marché funéraire dans la ville de Naples entre l’âge napoléonien et la Restauration : la naissance d’un service public », Histoire & mesure [En ligne], XXVII-1 | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 01 novembre 2014. URL : http://histoiremesure.revues.org/4371

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page