Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Nomenclatures et classifications : approches historiques, enjeux économiques

Nomenclatures et classifications : approches historiques, enjeux économiques, colloque de Cachan, 19-20 juin 2003, Actes et communications de l’Inra, n° 21, novembre 2004, 386 pages
Hélène Lemesle
p. 181-182

Entrées d’index

Géographie :

France
Haut de page

Texte intégral

1Il ne faut pas se laisser effrayer par le titre, quelque peu sévère, car c’est à un vrai voyage au cœur de l’histoire sociale et économique actuelle que nous invitent Jérôme Bourdieu, Martin Bruegel et Alessandro Stanziani. Ce recueil d’une vingtaine d’articles, issu du colloque de Cachan des 19 et 20 juin 2003, rassemble en effet les contributions de chercheurs qui tentent de concilier approches historiques, juridiques et économiques.

2Les objets étudiés sont pour le moins variés  du charbon au sang, en passant par les travailleurs, le vin ou les conserves, pour n’en citer que quelques-uns. Les organisateurs du colloque ont choisi, probablement non sans mal, de les regrouper autour de quatre pôles, les marchés de produits, les boissons alcooliques, les marchés du travail et les liens entre enjeux sanitaires et commerciaux. Pourtant, au-delà de ce premier inventaire à la Prévert, c’est une vraie exigence de questionnement et de méthode qui rassemble les contributions. Partout la naissance de telle ou telle classification, sa construction, son usage, son évolution, et éventuellement son abandon par les acteurs sont interrogés. Pour ne parler que des boissons alcooliques, on découvre des conflits entre villages, des producteurs qui refusent d’inscrire AOC sur leur bouteille pour mieux vendre leur vin, ou encore des discussions sur la différence entre la piquette et le gibier faisandé.

3Les enjeux politiques de ces classifications ne sont pas négligés. Ainsi, Dominique Margairaz montre comment le choix des produits « de première nécessité » dont le prix est bloqué par la procédure dite du Maximum pendant la Révolution évolue en quelques mois et combien les influences des marchands locaux pèsent dans cette définition de la « nécessité ».

4La question de la qualité des produits est également un thème récurrent, y compris pour des produits qu’on aurait tendance, par méconnaissance du secteur, à penser indifférenciés. C’est le cas du charbon, pour lequel Nadège Sougy insiste sur rôle des producteurs, des consommateurs, des scientifiques et du progrès technique dans la construction de classifications concurrentes et dans la segmentation du marché qui en résulte.

5Ainsi, les différentes manières de classer les gens et les choses ne sont jamais conçues comme des évidences atemporelles. Et c’est en cela que cet ouvrage est à recommander à tout chercheur dont la recherche touche de près ou de loin à l’histoire économique et sociale. Chacun, au cours de sa recherche, est confronté à des classifications qui proviennent soit des contemporains de la période étudiée, soit des chercheurs qui nous ont précédés. C’est d’autant plus vrai quand on tente des analyses quantitatives, la simple nécessité de construire une base de données exigeant des choix et donc le classement plus ou moins réfléchi d’un individu dans une catégorie. L’influence que ces classifications ont sur nos recherches est indéniable et c’est la grande richesse de cet ouvrage que de montrer qu’elle n’ont rien d’immanent, qu’elles sont enjeux de conflits et que l’objectif premier des acteurs qui sont derrière toute classification est de faire prévaloir leur manière de voir le monde pour imposer (ou renforcer) leur pouvoir.

6La variété des thèmes, des espaces et des périodes (xviiie-xxe siècles) traités rend illusoire l’exercice du compte rendu. Souhaitons toutefois amener de nombreux lecteurs à rechercher activement ce numéro d’Actes et communications qui, en dépit de sa richesse, risque de connaître une diffusion confidentielle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hélène Lemesle, « Nomenclatures et classifications : approches historiques, enjeux économiques », Histoire & mesure [En ligne], XX - 3/4 | 2005, mis en ligne le 20 août 2008, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://histoiremesure.revues.org/3292

Haut de page

Auteur

Hélène Lemesle

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page