Navigation – Plan du site
Publicity and communication in absolute monarchies

Absolutism and Fiscal Transparency in Eighteenth-Century Spain

Absolutisme et transparence fiscale dans l’Espagne du xviiie siècle
Rafael Torres Sánchez
p. 189-214

Résumés

Les études historiques consacrées à l’administration fiscale et financière ont tendance à se concentrer sur la législation et les structures politiques. Il existe cependant une différence flagrante entre les intentions de l’État et leur mise en pratique. Notre objectif ici est d’évaluer l’écart entre la rhétorique politique et l’action financière. L’augmentation d’une taxe spécifique dans l’Espagne de la seconde moitié du xviiie siècle permet d’examiner les arguments utilisés par le gouvernement et les faits qui étaient tus afin de justifier l’innovation fiscale. Elle permet également d’enquêter sur la façon dont le régime aurait utilisé ces arguments et, enfin, d’observer comment l’information divulguée sur ce processus a été manipulée afin de gagner l’appui des contribuables. Au final, il nous semble que la législation fiscale n’était nullement synonyme d’une mise en œuvre, précisément parce qu’elle devait être communiquée à la société.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. The delay in bringing in the tax hike
2. The search for legitimacy
3. The actual revenue-collection situation

Aperçu du début du texte

Why should an absolutist state worry about fiscal transparency? Why should an absolutist state be interested in getting its taxation policy across to the taxpayers? Was any sort of control mechanism wielded over its taxation policy? Historians have tended to answer these questions in terms of state construction. A simplistic dichotomy between parliamentary states and absolutist states has led many historians to rule out the very possibility of any absolutist state worrying about fiscal transparency. In theory an absolutist state had no curb, control or institutional restriction whatsoever to the enforcement of its taxation policy. Precisely because of this unlimited capacity of fiscal action it had no need either to explain its taxation policy to taxpayers. More recently it has been argued that the will of a state alone was not enough in itself to bring in significant tax changes. The work of Patrick O’Brien or Stephen Conway, for example, has shown that it was necessary to involve ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rafael Torres Sánchez, « Absolutism and Fiscal Transparency in Eighteenth-Century Spain », Histoire & mesure [En ligne], XXX-2 | 2015, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 24 juin 2017. URL : http://histoiremesure.revues.org/5261

Haut de page

Auteur

Rafael Torres Sánchez

Universidad de Navarra, Facultad Ciencias Económicas y Empresariales, Historia Económica, Universidad de Navarra, Pamplona, Navarra, E-31009, Spain. E-Mail: rtorres@unav.es

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page