Navigation – Plan du site
Control and intermediation of corporate bodies

Inspection and Efficiency at the Eighteenth-Century Bank of England

Inspections et efficience de la Banque d’Angleterre au xviiie siècle
Anne L. Murphy
p. 147-170

Résumés

Cet article étudie l’impact du mouvement des réformes des finances publiques en Grande-Bretagne sur la Banque d’Angleterre dans les années 1780. Bien qu’elle fut une entreprise privée et, à ce titre, non soumise aux investigations de la Commission for Examining the Public Accounts mise sur pied par le Parlement britannique pour examiner les comptes publics, la Banque a lancé sa propre enquête interne. Trois de ses directeurs ont été choisis pour passer en revue tous les aspects des activités de la Banque d’Angleterre. Un an durant, ils ont interrogé le personnel de la Banque et y ont observé les pratiques. Leurs suggestions de réformes ont été peu nombreuses mais le système d’inspection a perduré. Le résultat a été un renforcement des contrôles internes de la Banque et la pérennisation de son efficacité qui était déjà, et justement, célébrée.

Haut de page

Entrées d’index

Géographie :

Angleterre

Chronologie :

XVIIIe siècle
Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1.
2.
3.

Aperçu du début du texte

In the midst of the War of American Independence (1775-1783) the British state embarked upon a project to overhaul the management of its “extraordinary patchwork – of old and new, useless and efficient, corrupt and honest” public finances. In 1780 it established a Commission for the Examination of the Public Accounts with freedom to examine any and all relevant records and call all post-holders to give evidence under oath. The purpose of the Commission was to reduce costs, improve efficiency and eliminate corruption and sinecurism. Its access was “unprecedented in scope” and its outcomes were “unprecedented in consequence”. Over the period from 1780 to 1787 it produced a total of fifteen comprehensive reports. Binney argues that it was this work that began the transition of the British state’s finances from ancient to modern, eliminating the “clumsy hand of the Middle Ages” and creating a system of public finance that was fit for the modern period. Yet, despite the Commission’s wide...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne L. Murphy, « Inspection and Efficiency at the Eighteenth-Century Bank of England », Histoire & mesure [En ligne], XXX-2 | 2015, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 23 mars 2017. URL : http://histoiremesure.revues.org/5249

Haut de page

Auteur

Anne L. Murphy

University of Hertfordshire, History Group, De Havilland Campus University of Hertfordshire, Hatfield, Herts, AL10 9AB. E-mail: a.l.murphy@herts.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page