Navigation – Plan du site
Varia

La politique tarifaire de la France pendant la première mondialisation

French Trade Policy During the First Globalization
Stéphane Becuwe et Bertrand Blancheton
p. 155-182

Résumés

Cette étude propose une mesure du niveau et de la volatilité des tarifs douaniers appliquée à chacun des partenaires commerciaux de la France au cours de la période 1850-1913. Sur la base des taux moyens, une typologie originale issue de la classification ascendante hiérarchique est proposée. La taxation des produits tropicaux apparaît comme un facteur explicatif clé des écarts entre les pays même si le groupe des pays exportateurs de denrées exotiques ne peut être considéré comme homogène.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Évolution du taux de protection global et typologie des pays fournisseurs de la France selon le niveau de protection
Le droit de douane annuel moyen global français :
recherche d’une périodisation
Comparaison des droits de douane moyens par pays
Étude de la volatilité des droits de douane moyens
Typologie des pays fournisseurs
2. Résultats de l’application de l’analyse factorielle des correspondances sur les droits de douane moyens par pays au cours de la période 1850-1913
Premier facteur : le caractère non permanent du statut de pays surtaxés
Deuxième facteur : l’activisme tarifaire des années 1885-1889
Troisième facteur : Les conséquences de la fin du système de l’exclusif

Aperçu du début du texte

L’objectif de cet article est de proposer une mesure de l’intensité des droits de douane moyens appliqués aux différents partenaires commerciaux de la France, de voir quel est le droit moyen effectivement « subi » par chaque pays et de quelle manière il a évolué entre 1850 et 1913. Dans les années récentes un courant de l’économie internationale s’est développé pour mesurer la réalité de la protection et son caractère discriminatoire par-delà la diversité des dispositifs et les principes d’équité portés par le General Agreement on Tariffs and Trade (GATT) puis par l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans le contexte géopolitique de la première mondialisation cette approche est susceptible de prendre encore plus de sens.

Avant 1914, la plus forte taxation de certains partenaires s’explique par le fait qu’ils exportent vers la France un nombre réduit de produits, dont des denrées dites tropicales très fortement taxées (café, cacao, sucre). La controverse entretenue par John Nye ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Becuwe et Bertrand Blancheton, « La politique tarifaire de la France pendant la première mondialisation », Histoire & mesure [En ligne], XXIX-2 | 2014, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://histoiremesure.revues.org/5125

Haut de page

Auteurs

Stéphane Becuwe

GREThA UMR CNRS 5113, CRA-2011, Université de Bordeaux, avenue Duguit, 33608 Pessac, France. E-mail : stephane.becuwe@u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Bertrand Blancheton

GREThA UMR CNRS 5113, CRA-2011, Université de Bordeaux, avenue Duguit, 33608 Pessac, France. E-mail : bertrand.blancheton@u-bordeaux.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’EHESS

Haut de page